La dématérialisation au cœur du choc de simplification

G.E.D - Article - Lundi, 17 Novembre - 18:05

Dématérialisation, choc de simplification, entreprises

Choc de simplification

En France, les particuliers comme les entreprises sont confrontés aux mêmes difficultés lorsqu’il s’agit d’effectuer des démarches administratives. Face à la complexité et à l’opacité de l’administration française, François Hollande avait promis un choc de simplification. Le président aura finalement attendu deux ans pour annoncer 50 mesures concrètes qui vont impacter positivement le quotidien des entreprises comme des particuliers. Pour l’Etat, ce choc de simplification va permettre d’économiser des milliards d’euros, et ce en grande partie grâce à la dématérialisation qui va encore progresser dans les mois à venir.

 

La dématérialisation va encore progresser

 

Au cours de ces dernières années, la dématérialisation est entrée dans les mœurs et nombreux sont les ménages Français qui déclarent leurs revenus en ligne. Aujourd’hui, un tiers des foyers fiscaux de l’hexagone utilisent internet pour effectuer leurs déclarations. L’entreprise est aussi en train de glisser vers la dématérialisation. L’Etat oblige d’ailleurs les professionnels à fournir des documents numériques lors d’un contrôle fiscal. Les entreprises peuvent également déclarer leur TVA et faire leurs déclarations préalables à l’embauche (DPAE) via internet.

 

Toutefois, ces mesures ne vont pas suffisamment loin selon François Hollande qui souhaite systématiser la dématérialisation à toutes les démarches administratives possibles. Dans cette optique, les entreprises vont être dotées d’une carte d’identité électronique et vont bénéficier d’une simplification et d’une unification de leurs déclarations fiscales. Les particuliers quant à eux vont avoir accès à tous les services administratifs via internet. Le gouvernement estime que les 50 mesures annoncées par François Hollande vont permettre de réaliser 11 milliards d’euros d’économie. La dématérialisation est au cœur de ce choc de simplification, car elle permet non seulement de réaliser des économies mais aussi de simplifier les démarches administratives et de les rendre accessibles à tous.

 

La dématérialisation va progresser dans l’entreprise

 

La complexité du système fiscal français vis-à-vis des entreprises et l’opacité de l’administration font partie des problèmes dénoncés de façon récurrente par le patronat. La lourdeur administrative pèse sur la compétitivité des entreprises de l’hexagone qui réclament depuis longtemps des mesures de simplification. François Hollande a annoncé plusieurs mesures qui devraient répondre aux attentes des entreprises. Parmi les annonces du président se trouve la création d’ici un an, d’une carte d’identité électronique pour l’entreprise. Cette « carte d’identité » permettra aux différentes administrations d’avoir accès à tous les documents officiels de l’entreprise. Les professionnels eux n’auront plus besoin de transmettre constamment les mêmes papiers d’une administration à une autre. Il s’agit donc d’un gain de temps considérable.

 

La fiscalité des entreprises va également connaître des changements. Le choc de simplification va mettre fin aux multiples déclarations auxquelles les entreprises doivent se soumettre chaque année. A compter de l’été 2015, les déclarations fiscales des professionnels se feront non seulement en ligne mais plus important encore toutes les impôts vont être unifiés dans une déclaration fiscale unique. Là encore, les entreprises vont voir leur quotidien changé, et surtout devenir plus simple.

 

Enfin, tous les formulaires administratifs devraient être dématérialisés dans les prochains mois. Ainsi, les entreprises pourront avoir accès à tous les documents importants en version numérique et les remplir en ligne.

 

Les particuliers aussi vont bénéficier de la dématérialisation

 

Face au succès de la déclaration fiscale sur internet, le gouvernement veut amplifier le phénomène. En 2016, tous les formulaires administratifs devraient être disponibles en version numérique. François Hollande a annoncé des mesures concrètes qui vont impacter la vie quotidienne des Français. Ainsi, à compter du mois de mars prochain, les demandes de passeports vont pouvoir se faire en ligne. Dix préfectures pilotes ont été désignées pour mettre en place cette nouvelle mesure, par la suite le procédé devrait se généraliser dans toute la France.

 

D’autre part, un service de paiement en ligne va permettre aux automobilistes de régler leurs contraventions en ligne et ce notamment depuis leur smartphone. Une petite révolution donc qui devrait plaire à de nombreux conducteurs.

Dématérialisation, choc de simplification, entreprises
Les solutions de communication du mag LEP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LEP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LEP
Abonnez vous à LEP
Rejoignez LEP sur Twitter
Abonnez-vous à LEP sur Google+