Les entreprises peuvent cumuler le prêt éco-énergie et les CEE

Eco-entreprise - Article - Mardi, 27 Mai - 11:21

Prêt éco-énergie, CEE, PME, travaux de rénovation énergétique, économie d’énergie

Prêt éco-énergie

Les leviers financiers ne manquent pas pour aider les entreprises qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétiques. Les pouvoirs publics ont mis en place pour les PME le prêt éco-énergie afin qu’elles puissent financer jusqu’à 50 000 euros des travaux de rénovation. A ce premier dispositif s’ajoute les Certificats d’économie d’énergie qui sont également à leur disposition. Enfin, il faut savoir que ces deux aides peuvent être cumulées.

 

L’argument financier principal facteur de la passivité des entreprises

 

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique ou même renouveler son parc informatique par du matériel éco-responsable représentent un investissement financier important. Alors que les entreprises sont conscientes que ces initiatives seront positives pour elles, toutes avancent l’argument financier pour ne pas faire le nécessaire. Les TPE et les PME sont les premières à se réfugier derrière cette réalité. Il est vrai que pour les petites structures, il est beaucoup plus difficile de dégager des fonds pour ce type de travaux.

 

Paradoxalement, si effectuer des travaux de rénovation est une initiative coûteuse, le refus de procéder à ces travaux coûte chaque année un peu plus chère aux entreprises à cause de l’augmentation des prix de l’énergie.

 

Le pêt éco-énergie, une solution cumulable avec les Certificats d'économie d'énergie

 

Alors que le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter et que la transition énergétique est devenue une priorité, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif pour aider les entreprises à faire des économies en faisant le nécessaire pour réduire leur consommation d’énergie.

 

Les TPE et les PME peuvent demander un prêt éco-énergie, pour mettre en œuvre des travaux de rénovation. Ce dispositif a été mis en place en 2012. Le montant de cette aide varie entre 10 000 et 50 000 euros. Ce prêt est distribué par la banque publique d’investissement Bpifrance. Cette aide est d’autant plus intéressante que les chefs d’entreprise n’ont pas à verser de caution personnelle, pas plus que de garantie sur leurs actifs. Le taux de ce prêt est fixe et s’élève à 1,03% par an, la durée de remboursement est de 5 ans.

 

Ce dispositif possède donc de nombreux avantages pour les entreprises, et comme si cela ne suffisait pas, il est possible de cumuler ce prêt avec d’autres aides gouvernementales comme les Certificats d’économie d’énergie, cette aide est aussi cumulable avec un prêt bancaire complémentaire.

En rendant le prêt éco-énergie compatible avec d’autres aides, les pouvoirs publics veulent tenter de convaincre un maximum d’entreprises d’utiliser ce dispositif.

Prêt éco-énergie, CEE, PME, travaux de rénovation énergétique, économie d’énergie
Les solutions de communication du mag LEP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LEP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LEP
Abonnez vous à LEP
Rejoignez LEP sur Twitter
Abonnez-vous à LEP sur Google+